DIY, impression 3D, photographie, nouvelles technologies, débuter en programmation, créer un projet domotique, et bien plus.

Taranis X9D Plus de FrSky : présentation

FrSky Taranis X9D Plus Détail
La Taranis X9D Plus (ou Taranis X9D +) de FrSky est une radiocommande pour modélistes dont le succès n’est plus à démontrer. Celui-ci est certainement dû à son rapport qualité/prix imbattable, mais aussi et surtout à ses possibilités de personnalisation infinies grâce à son système logiciel open source gratuit en constante évolution.

Faisons un peu le tour du propriétaire avec la présentation et caractéristiques de cette radiocommande Taranis X9D Plus (ou Review, ou Overview, comme on dit là-bas), avant de faire nos premiers pas avec ce joli petit joujou (article à venir très bientôt).

Plusieurs packs existent : radio émetteur seul, radio émetteur avec récepteur X8R, avec ou sans valise de transport (aluminium ou pvc), et depuis peu des versions éditions spéciales « customisées » sont apparues, avec des motifs camouflage, carbone (Rock Monster, Carbone mat, Blazing Skull)… on aime … ou pas.
Il est également sorti récemment une version Taranis X9D Plus SE (Special Edition, ou Édition Spéciale) avec plusieurs modifications de série (coque personnalisée, manches M9 Hall Sensor, embouts de manches différents en aluminium, interrupteurs améliorés et antenne amovible. Le tout dans une petite mallette souple pour le transport).

Passons ici en revue la Taranis X9D Plus version « Classique » avec valise alu et récepteur X8R.
FrSky Taranis X9D Plus Contenu Valise
On trouve dans ce pack :

  • Une valise de transport en aluminium et ses 2 clés de verrouillage.
  • Une radiocommande Taranis X9D Plus.
  • Un accu NiMH 2000mAh – 7,2V.
  • Une alimentation 100-220V / 15V – 0,5A.
  • Un récepteur X8R 8 voies extensibles à 32 voies.
  • Une sangle de maintien tour de cou et son balancier.
  • 2 petits jumpers (ou cavaliers, pontets, c’est comme vous voulez) pour le récepteur.

FrSky Taranis X9D Plus Contenu Valise Détail

Info

Si vous ne trouvez pas la clé et les pontets en ouvrant la valise (comme moi), cherchez bien en soulevant la mousse du fond, ils pourraient y être cachés (dans un petit sachet plastique).

Émetteur FrSky Taranis X9D Plus

Le cœur, l’essence même de cette radio, est son micrologiciel (firmware). C’est la partie logiciel destinée à s’exécuter directement dans le microprocesseur de la Taranis, un peu comme Windows ou Linux sur votre ordinateur.
OpenTX Firmware LogoCelui utilisé pour la Taranis est open source et se nomme OpenTX. Il étend à l’infini les possibilités de la radio.

Autre avantage parmi tant d’autres de cette radio : sa capacité à « parler ». En effet, celle-ci est dotée d’un haut-parleur lui permettant d’émettre des annonces vocales, très utiles pour signaler par exemple un défaut ou une alarme, mais aussi un compte à rebours, et tout cela sans avoir à quitter du regard votre modèle à 12 499€ qui est dans les airs.

Bien que plutôt destinée à la base aux modèles volants (multi-rotors, hélicoptères, avions…), elle trouve tout fait sa place dans d’autres domaines comme le modélisme naval, voitures, camions, etc. Bref, c’est une radiocommande à tout faire.


Les éléments principaux

L’émetteur Taranis X9D Plus

FrSky Taranis X9D Plus - émetteur

C’est donc par cette radiocommande que vous allez pouvoir diriger vos modèles, mais aussi les programmer, modifier etc.

On y trouve de nombreux boutons. Les 6 du bas à droite et à gauche de l’écran (MENU, PAGE, EXIT, +, -, ENT) permettent d’accéder aux différents menus et fonctions du logiciel de la radio.
FrSky Taranis X9D Plus - Boutons écran

tandis que l’on trouve un nombre conséquent (16 pour être précis) d’interrupteurs, trims, potentiomètres, curseurs, manches, répartis sur la radio et qui correspondent aux différentes voies du récepteur. Exceptés les manches et trims, tous sont repérés par un nom différents (S1, S2, SA etc) afin de faciliter les futures programmations de modèles.
FrSky Taranis X9D Plus - Interrupteur, manches et potentiomètress

FrSky Taranis X9D Plus - prise alimentationÀ droite se trouve la prise de charge, sur laquelle on branche l’alimentation fournie avec la radio.

On trouve à l’arrière du boîtier deux trappes :
Celle du haut permet d’y insérer un module afin de rendre la radiocommande compatible avec d’autres protocoles radio (Futaba, Spektrum etc). Nous y reviendrons plus tard.
FrSky Taranis X9D Plus - Face arrière
Celle du bas, quant à elle, donne accès à la trappe de la batterie, mais aussi au slot permettant d’ajouter une carte mémoire.

Toujours à l’arrière, une led verte positionnée sur le côté bas indique l’état de charge de la batterie lorsque l’alimentation est branchée à la radio.

Au dessus de la trappe batterie, un prise jack permet d’y insérer un câble pour l’écolage, une prise micro USB pour relier la radio à un ordinateur, puis une autre prise jack qui est, quant à elle, une sortie audio (pour y brancher une casque, une enceinte, votre ampli 6 x 35 000 watts etc).

Caractéristiques :

  • Technologie 2,4GHz ACCST.
  • Système logiciel OpenTX (open source).
  • Commandes :
    • 2 Manches montés sur roulements à billes avec trims associés.
    • 2 potentiomètres en façade.
    • 2 sliders latéraux.
    • 6 interrupteurs 3 positions.
    • 1 interrupteur 2 positions.
    • 1 interrupteur ponctuel.
  • Jusqu’à 60 modèles mémorisables.
  • 16 voies, extensible à 32.
  • 64 mixages et 9 modes de vols.
  • 16 courbes personnalisables de 3 à 17 points chacune.
  • Alarme télémétrique RSSI.
  • Vibreur.
  • Informations et alertes vocales personnalisables multilingue (valeurs, alarmes, réglages…).
  • Écran LCD rétroéclairé 212×64 px avec couleur réglable du bleu au blanc.
  • Mode 1, 2, 3 ou 4 modifiables.
  • Port USB et port carte Micro SD.
  • Système longue portée (jusqu’à 3 fois plus qu’un radio standard)
  • Télémétrie en temps réel par le protocole FrSky « Smart Port ».
  • Prise d’écolage (prise Jack standard).
  • Emplacement pour carte micro SD (pour mises à jour, enregistrements modèles etc.
  • 3 modes de FailSafe (derniers ordres, pré-programmation et perte de signal).
  • Possibilité d’ajout de module d’émission supplémentaire (Futaba, Hitech, JR…). Slot arrière prévu à cet effet.
  • Chargeur de batterie NiMh 6 éléments intégré.
  • Tension de fonctionnement : 6 à 15V (possibilité de Lipos 2S ou 3S).
  • Consommation : 270mA maximum (rétroéclairage allumé et module d’émission en fonctionnement).
  • Poids (avec la batterie fournie) : 850g

Plusieurs de ces caractéristiques sont détaillées plus bas sur cette page.

Pourquoi tant de boutons ?

FrSky Taranis X9D Plus - Boutons
Prenons l’exemple d’un quadrirotor : on peut affecter un bouton pour activer le mode sport, accro, ou normal, un autre pour le Retour To Home, un pour déclencher un signal sonore en cas de perte du modèles etc etc.
Vous avez un bateau ? vous pouvez grâce aux nombreux interrupteurs et potentiomètres allumer les feux, faire tourner le radar, déclencher un fumigène, allumer une pompe à eau etc etc.
Voilà deux exemples parmi tant d’autres possibles.


Le récepteur X8R

FrSky Taranis X9D Plus - Récepteur X8R

Caractéristiques :

  • Mode de transmission : 2.4GHz ACCST (Advanced Continuous Channel Shifting Technology).
  • Tension d’utilisation : 4 à 10V.
  • Courant d’utilisation : 100mA sous 5V.
  • Télémétrie permettant le retour d’informations des données de vol en temps réel (tension, température, position, vitesse…).
  • Nombre de voies : 8 en sorties conventionnelles, ou jusqu’à 16 voies avec le système S-BUS FrSky, ou 16 voies également en combinant 2 récepteurs X8R.
  • L’antenne PCB NU apporte environ 15 à 20% de portée supplémentaire.
  • Dimensions : 46,5mm x 26,8mm x 14,1mm (boîtier sans antennes)
  • Poids : 16,6g.
  • Possibilité de mettre à jour le firmware.

Vous pouvez télécharger la notice directement sur le site de FrSky (en anglais) : X8R Manual

À noter que les derniers modèles de X8R sont équipés d’antennes PCB sans boîtier plastique (gain de place).

On trouve fournis avec le récepteur 2 petits « cavaliers » . Très bien mais à quoi servent-ils ?
FrSky Taranis X9D Plus - Cavaliers récepteur
Hé bien, suivant leur emplacement (entre les broches de signal des voies 7 et 8, ou 3 et 4, par exemple) lors de l’appairage (bind), ils permettent de modifier certaines fonctionnalités du récepteur : mode D8 ou D16, avec ou sans télémétrie, voies affectées (de 1 à 8 ou de 9 à 16).
Ils ne servent que pendant l’appairage et sont à enlever une fois celui-ci réalisé.


La batterie émetteur

FrSky Taranis X9D Plus - Batterie Accu
L’émetteur est fourni avec un accu NiMH d’une tension de 7,2V composé de 6 éléments de type AA montés en pyramide. L’intensité est de 2000mAh et le format de la prise est de type jst xh 3 broches.
On peut changer de type de batterie, mais cela n’a que peu d’intérêt. Celle fournie autorisant une dizaine d’heures d’autonomie, cela sera bien suffisant dans la majorité des situations. De plus, passer par exemple à un accu Lipo oblige à ne plus utiliser le chargeur interne de la radio, mais il faut alors débrancher la batterie et utiliser un chargeur externe adapté. Mais il y a des adeptes du changement, alors pourquoi pas.


Quelques caractéristiques de la Taranis en détail

– OpenTX

OpenTX est le logiciel firmware intégré à la radio permettant de programmer un modèle, paramétrer et personnaliser la radio etc. Open source, il est le gros point fort de cette radiocommande avec sa communauté très active, ses mises à jour régulières et ses possibilités quasi infinies. Il devient encore plus redoutable associé à OpenTX Companion.

– OpenTX Companion

Logiciel permettant de programmer, régler, sauvegarder les paramètres d’un modèle et de simuler la radio sur un ordinateur, mais aussi de télécharger le micrologiciel (firmware) OpenTX vers la radiocommande …

– Technologie 2,4GHz ACCST

La technologie 2,4GHz ACCST (Advanced Continuous Channel Shifting Technology) permet de réduire les risques de pertes radio ou d’interférence en changeant la fréquence plus de cent fois par seconde.

– Alarme télémétrique RSSI

Par le rapport signal/bruit, la puissance du signal qui arrive au récepteur est surveillée en permanence et la radio vous prévient si le signal devient faible afin d’éviter une perte radio, et donc un éventuel crash ou perte de votre modèle.

– Télémétrie

Suivant les sondes/capteurs branchés sur le récepteur, on peut avoir un affichage en direct sur la radio de différentes informations sur le modèle radiocommandé : position GPS, altitude, vitesse, heure etc.

– Informations et alertes vocales

Le retour vocal est une fonctionnalité très importante suivant le type de modèle que vous avez (alerte de batterie faible pour un avion, par exemple). Toute la partie vocale peut être personnalisée : choix de la langue, création de sons et phrases personnalisés …

– Chargeur ou alimentation ?

Il s’agit bien d’une alimentation qui est fournie avec la Taranis, et non d’un chargeur. Le chargeur étant intégré à la radiocommande, c’est lui qui s’occupe de la charge de l’accu. Il ne faut ainsi pas brancher directement un chargeur sur la radio, sous peine de gros soucis.
Il est également à noter qu’en cas de changement pour une batterie différente (une lipo, par exemple), il ne faut alors plus utiliser le chargeur interne mais débrancher l’accu et passer par un chargeur externe, celui intégré à la radio n’étant pas adapté à ce type de charge.

– Modules supplémentaires

L’émission native de la Taranis se fait en 2,4GHz ACCST FrSky, mais il est également possible d’utiliser d’autres systèmes d’émission grâce à des modules externes complémentaires s’insérant dans la baie prévue à cet effet à l’arrière de la radio (format slot JR). Résultat : vous pouvez utiliser vos récepteurs Spektrum (en DSM2 par exemple), Futaba, JR ou autres, ou piloter différents modèles à récepteur intégré (hélico Blade MCX, micro quad Tiny Whoop etc) avec la même radiocommande.
On peut ensuite choisir, par l’intermédiaire du logiciel de la radio, quel module d’émission on souhaite utiliser (interne, externe, ou les deux pour sécuriser au maximum l’émission vers un modèle radiocommandé).

Nous reviendrons très bientôt dans d’autres articles sur ces points avec des explications détaillées sur leur utilisation.


Modifications, améliorations

Un autre avantage de la Taranis, c’est sa possibilité de personnalisations et améliorations, voire de « tuning » pour les adeptes de cette discipline.

Quelques exemples :

  • Peinture personnalisée du boîtier.
  • Boîtier façade avant décoré (Carbon Fiber, Camouflage, Rock Monster ou Blazing Skull … tout un programme).
  • Ajout de module multi-protocole.
  • Manches Gimbal M9 (à effet Hall).
  • Manches Gimbal M9-R.
  • Support Radio.
  • Haut-parleur plus puissant.
  • Antenne démontable.
  • Remplacement d’un potentiomètre par un interrupteur rotatif 6 positions.
  • Grips arrières anti-dérapant.
  • Protection émetteur en silicone.
  • Écrous des interrupteurs de couleur.
  • Jantes alu.
  • Aileron arrière.
  • Petit sapin qui sent bon accroché au rétroviseur.
  • etc etc

De plus, le succès de cette radio fait que l’on trouve très facilement les pièces détachées d’origine.


Liens utiles

Taranis X9D Plus
Open-TX University
Page officielle FrSky Taranis X9D Plus


Prochain article à venir : Premiers pas avec la Taranis X9D Plus.

Laisser un commentaire

Fermer le menu