DIY, impression 3D, photographie, nouvelles technologies, débuter en programmation, créer un projet domotique, et bien plus.

Domoticz sur Raspberry Pi : installation pas à pas – Partie 1/2

Domoticz Installation 1/2
Voyons aujourd’hui la préparation du Raspberry afin d’effectuer par la suite une installation de Domoticz sans soucis.

Vous savez maintenant ce qu’est Domoticz et ce que vous pouvez en attendre (Domoticz : présentation de la solution domotique pour tous).
Vous voilà motivé pour l’installer sur un Raspberry Pi, mais vous débutez ?
Alors ces informations sont faites pour vous.
Pour des raisons de lisibilité et de praticité, nous allons donc décomposer ce tutoriel en deux parties.
La première concernant l’installation des bases du Raspbery afin de le préparer à l’arrivée de Domoticz.
La seconde axée plus particulièrement sur l’installation proprement dite de Domoticz.
Pour aller directement à la deuxième partie, c’est par ici : Bientôt.

Tout d’abord, pourquoi ce tutoriel sur l’installation de Domoticz sur un Raspberry ?

Tout simplement car je me suis aperçu que la grande majorité des tutoriels existants sont soit obsolètes, soit destinés à des utilisateurs déjà aguerris au système Linux / Raspian / Raspberry, et que ce qui peut être évident pour ceux-ci peut vite devenir un casse-tête et décourageant pour quelqu’un qui découvre le domaine passionnant, mais mystérieux, du Raspberry. Surtout si celui-ci vient du système d’exploitation Windows.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette solution domotique, ils peuvent lire cette rapide présentation de Domoticz : Domoticz : présentation de la solution domotique pour tous

On va donc partir de zéro, avec en tête que nous n’avons jamais utilisé de Raspberry, ou du moins le découvrons. Pour ceux déjà familier de ce nano-ordinateur, ils pourront passer directement à la partie installation.

Prêts ? Allons-y !

Matériel requis :

  • Un raspberry pi (ici nous utiliserons la version 3 model B)
  • Une carte micro SD classe 10 (4Go mini, 8 ou 16 pour être plus à l’aise) et de qualité, on ne le répètera jamais assez.
  • Une alimentation 5V micro USB (2,5 A minimum pour être tranquille)
  • Un écran HDMI (on peut utiliser un écran VGA, dans ce cas il faudra utiliser un adaptateur VGA/HDMI)
  • Un câble HDMI (et un adaptateur VGA/HDMI si l’écran est VGA)
  • Un clavier et souris ou Clavier/souris USB (avec ou sans fil)
  • Un câble réseau RJ45

Pour voir à quoi tout cela ressemble, on ne va pas se répéter, il suffit d’aller sur la page de présentation du Raspberry : Raspberry pi : présentation.

Préparer la carte micro SD avec Raspbian Lite

Raspbian est un système d’exploitation GNU/linux qui a été conçu spécialement pour la carte Raspberry Pi.
Pour créer votre carte mémoire afin de préparer l’installation de Raspbian, vous pouvez lire cet article : Raspbian sur Raspberry Pi : préparer une carte mémoire depuis Windows
Il faut savoir qu’il existe deux versions différentes, et par rapport à la version « Raspbian Stretch with desktop », la « Raspbian Stretch Lite » est une version allégée, qui n’intègre pas de bureau graphique ni de logiciels préinstallés (tels que messagerie, navigateur internet…).
Si l’on ne réserve notre Raspberry qu’à la domotique (ce qui est préférable), la lite est suffisante, la partie graphique n’étant alors d’aucune utilité. Nous choisissons ainsi RASPBIAN STRETCH LITE (mais rien d’obligatoire, c’est vous qui voyez !).

Si vous venez de suivre Raspbian sur Raspberry Pi : préparer une carte mémoire depuis Windows, la partie préparation est terminée.
Vous pouvez enlever la carte mémoire du lecteur puis l’insérer dans le Raspberry.

Installation de Raspbian

Brancher et allumer le Raspberry

Connecter le Raspberry à un écran par une connexion hdmi (avec ajout d’un adaptateur VGA/HDMI si vous utilisez un moniteur VGA), lui connecter un clavier, ainsi que le câble réseau afin d’accéder à internet, puis le mettre sous tension en le branchant.

Vous devriez voir alors défiler sur l’écran des lignes de commandes.

Si des mises à jour se font, attendre que tout soit terminé et que vous ayez à l’écran raspberrypi login: ou quelque chose du genre.

Installation et configuration du Raspberry

L’installation terminée, il vous est alors demandé votre identifiant et le mot de passe correspondant. Entrez les informations suivantes :

raspberrypi login : pi
Password : raspberry (si ça ne marche pas, ce qui est très probablement le cas, c’est que le clavier est encore configuré en qwerty, il faut alors taper rqspberry. Ça peut paraître évident, mais plus d’un s’est fait avoir).
Vous ne voyez rien apparaître en tapant le mot de passe ? pas de panique, c’est tout à fait normal sur un système basé sur Linux.
Si tout se passe bien, vous devriez avoir à l’écran la ligne : pi@raspberry:~ $

Vous pouvez maintenant taper les commandes que vous souhaitez. On va pouvoir avancer.

Tout d’abord, entrez dans l’interface de configuration en tapant
sudo raspi-config puis Entrée
ou
sudo rqspi)config si le clavier est encore configuré en qwerty (ce qui doit être le cas si vous partez d’une toute fraîche installation).

Une superbe fenêtre apparaît sur un fond bleu non moins magnifique.
Mais ne nous moquons pas trop, car c’est elle qui va nous permettre de configurer notre Raspberry aux petits oignons afin de le préparer à l’installation et l’utilisation de Domoticz.
Tout se fera maintenant avec les flèches Haut / Bas, la touche Tabulation et la touche Entrée du clavier. Même pas besoin de souris.

Configuration du Raspberry pi

Procédons à quelques réglages.

Utiliser le système Raspbian sur toute la carte

On va pas gâcher. Dans un premier temps, on s’assure que Raspbian utilise la totalité de la carte. À n’utiliser que s’il n’y a que Raspbian sur la carte, pas avec Noobs (qui est un gestionnaire d’installation permettant de faire cohabiter plusieurs systèmes d’exploitation), par exemple.
On va sur 7 Advanced Options puis sur A1 Expand Filesystem et on valide.

Activer le SSH

Afin de pouvoir accéder au Raspberry à distance (à partir d’un autre ordinateur), on active le SSH. Cela nous permettra, comme nous le verrons par la suite, d’envoyer des commandes, du codes… à partir d’un ordinateur extérieur. Ainsi, plus besoin de clavier ni souris branchés sur le Raspberry, tout se fera à partir d’un ordinateur du réseau. Plus d’explications ici : Se connecter en SSH pour accéder au Raspberry Pi à distance
5 Interfacing Options
P2 SSH
Yes

Mettre le clavier en AZERTY

4 Localisation Options
I3 Change Keyboard Layout et choisir les réglages que l’on souhaite (il faut qu’un clavier soit branché pour que ça marche)

Mettre le Raspberry et Raspbian en français

4 Localisation Options
I1 Change Locale : déselectionner en_GB.UTF-8 UTF-8 (flèche du bas pour se déplacer puis touche espace pour décocher) puis cocher fr_FR.UTF-8 UTF-8 (touche flèche du bas puis espace à nouveau). Aller sur <OK> avec la touche tabulation et valider.
Dans la nouvelle fenêtre qui apparait, choisir la locale par défaut fr_FR.UTF-8 et <OK> et valider.

Puis
4 Localisation Options
I2 Change Timezone : Europe > Paris

Changer le mot de passe du Raspberry

Il est préférable de faire ceci après avoir changé la configuration du clavier, car si vous changez votre mot de passe avec le clavier configuré en qwerty, étant donné qu’en plus le mot de passe ne s’affiche pas, vous risquez des surprises par la suite.
1 Change User Password

Modifier la mémoire

7 Advanced Options
A3 Memory Split
Comme l’interface graphique de Raspbian ne sera jamais utilisée, on peut passer à 16Mo (64Mo par défaut).

Terminer la configuration

Aller sur
Finish
et
<OK> pour sortir de la config, acceptez le redémarrage (Reboot now : Yes), et vous retournez ainsi au terminal de commandes.

Voilà pour la configuration du Raspberry.
Vous suivez toujours ?

Passons maintenant à l’installation proprement dite de Domoticz (Ouf ! Enfin !) en suivant la seconde et dernière partie de cette installation pas à pas : Domoticz sur Raspberry Pi : installation pas à pas – Partie 2/2

Laisser un commentaire

Fermer le menu